Youssef et l’interculturalité

7 novembre 2017
Blog post

Je suis arrivé avec Hatim (un autre Service Civique marocain) à l’aéroport de Paris-Orly. Nous avons tous les deux fait le trajet jusqu’à Blois, où une formation de préparation a eu lieu pendant cinq jours, et où on a eu l’opportunité de connaître d’autres volontaires de nationalités différentes. Après ces cinq jours, ce fut le moment de départ vers nos missions respectives.

 Ma mission consiste à :
*Valoriser et dynamiser l’information et l’animation du public (jeunes), autour de la mobilité et la citoyenneté internationale.
*Développer et expérimenter des outils interactifs et innovants d’animation et de communication.
*Développer l’information autour de la solidarité internationale
*Mettre en place des actions de sensibilisation sur les questions de solidarité internationale.
*Renforcer la dimension internationale/interculturelle au CRIJ et dans le réseau IJ.

 J’ai passé du temps à savoir qui fait quoi dans ma structure, et j’ai eu l’occasion, d’échanger avec les salariés/volontaires de l’équipe, pour qu’ils puissent m’expliquer chacun sa fonction au sein du Centre Régional d’Information Jeunesse.

Au quotidien, j’essaie encore de m’adapter au mode de vie d’ici, à la nouvelle culture, au nouveau climat, mais j’ai, quand même, eu plusieurs opportunités comme :

 Visiter Paris avec des amis.
 Fêter l’halloween, avec d’autres amis volontaires dans leur appartement, et avec Skady qui est en Service Civique à Tours.
 Voir REQUIEM de MOZART – par l’Orchestre Philharmonique de le République Tchèque et le Chœur et solistes de l’Opéra de Prague Cathédrale.
 Visiter le Parc Floral d’Orléans La Source et le Parc Louis Pasteur à Orléans.
Concernant l’hébergement : Il faut avouer qu’il est assez médiocre… C’est une pièce étroite, mais bien située en centre-ville, et à deux minutes de la Loire.

 La langue : Dans les réunions, ou au sein de la structure, j’arrive à comprendre presque tout, mais dans le quotidien, avec un langage plutôt courant et des gens qui parlent un peu vite,  je rencontre parfois des problèmes à comprendre, ou à communiquer.

 Restauration : Je cuisine chez moi, parfois je mange en dehors… C’est un peu cher les restos ! Mais de temps à autre, ça vaut le coup.
 Nouveau climat : J’ai un chauffage dans ma chambre, pour un marocain, ça ne résout pas vraiment le problème, mais ça facilite un peu l’acclimation !
 Gestion de l’éloignement de la famille : Je communique avec ma famille au téléphone.
 J’attends toujours ma carte de transports, ma carte vitale, mais j’ai déjà ma carte bancaire, et ça marche très bien. La suite bientôt donc !

 

 

Prev Post Next Post