La découverte de l’Allemagne

8 novembre 2017
Blog post

Ce n’est pas lors de mon arrivée que j’ai senti le changement. Malgré les panneaux et les personnes parlant allemand, j’avais encore la sensation d’être quelque part en France…

C’est après avoir remarqué de petits détails comme la verdure différente, les personnes se baladant en vélo ou encore que les feux de circulation ne sont plus allumés après une certaine heure que je me suis rendu compte que je n’étais plus en France.

L’équipe de la croix rouge a été très accueillante avec un dialogue rassurant et chaleureux. J’ai retrouvé également le même sentiment auprès de ma structure d’accueil.
Les enfants avec qui je suis sont très curieux et affectueux, un bon feeling s’est installé ! Je n’ai pas mis de temps à trouver ma place auprès d’eux, malgré la barrière de la langue…

C’est plutôt le mal du pays qui m’a marqué. Je ne pensais sentir le manque de ma famille aussi rapidement ! C’est un peu perturbant de perdre ses repères d’autant que je n’ai pas emménagé tout de suite dans mon appartement. Je me suis aussi perdue dans la ville au bout de 3 jours mais cela ne m’a pas empêchée de la visiter. J’ai hâte de découvrir la suite.

Andrea.

[showhide type= »pressrelease » more_text= »Read this article in English » less_text= »Close » hidden= »yes »]

 

So when I arrive I have no change.

Despite the signs and people speaking German I still had the feeling of being somewhere in France. After I noticed that here there is a lot of greenery and nobody wandering on the bike

I also could see that the traffic lights are no longer on after a certain time. The team at the Red Cross were very hospitable. With a reassuring and warm dialogue. I also found the same feeling with my host structure. The children with whom I am are very curious and affectionate. A good feeling is installed. I did not take long to find my place near them. despite the barriers of language .. I had more trouble personally than professionally. I did not think to live so quickly the lack of my family. And the fact that I did not have my apartment afterwards to have my habits disturbed me a little. Like losing myself at the Bou de 3 days in the city without landmarks.

But that did not stop me from visiting a bit like even the contrary.

 

Andrea.

[/showhide]

 

 

 

 

Prev Post Next Post