Mon choix

6 décembre 2017
Blog post

Le Service Civique est certainement le choix la plus enrichissant que j’ai fait depuis ces 18 dernières années.

C’est parti pour 8 mois d’aventure en République Tchèque dans la ville de Pardubice. Je voudrais partager certaines de mes expérience ; qu’elles portent sur ma mission au sein de mon organisme Charita-Pardubice mais également mes voyages et mes découvertes. La première chose à faire est de découvrir les lieux, les habitants et mes collègues. J’essaierai donc de rédiger mes articles avec assez d’humilité afin de reconnaitre que ce n’est pas parce que l’on passe quelques semaines dans un pays que l’on peut prétendre connaître tout de celui-ci.

Titulaire du Bac, ma seule idée en tête était l’interculturalité. Pendant que mes amis se cassaient la tête sur APB, j’ai décidé de me concentrer sur la construction d’un projet me permettant d’avoir l’opportunité de partir à l’étranger et d’améliorer ma pratique des langues étrangères. Mon projet était de partir au pair, puis j’ai entendu parler du Service Civique. Mon objectif premier étant de prendre mon envol, pourquoi ne pas m’investir afin de fournir une aide à une association caritative ? Je souhaitais à tout prix prendre une année sabbatique ou de césure afin de découvrir ce monde, faire abstraction des préjugés et avoir cette ouverture d’esprit.

Il faut savoir s’intégrer partout, cela se passe aussi au contact des coutumes sportives du pays et de la ville. Le hockey sur glace est ici le sport numéro 1. Je suis donc allé voir une confrontation entre ces deux équipes avec Maya et Florian afin de nous familiariser avec ce sport qui nous est presque inconnu.

Mathis

Civic service is certainly the most rewarding choice I’ve made in the last 18 years.

It’s gone for 8 months of adventure in the Czech Republic in the city of Pardubice. I would share some of my experience; that they relate to my mission in my organization Charitas Pardubice but also my travels, my discoveries. The first thing to do is to discover the places, the inhabitants, my colleagues. I would therefore try to write my articles with enough humility to recognize that it is not because we spend a few weeks in a country that we can claim to know this country, its people, its customs.

Holder of the bac, my only idea in mind was interculturality. While my friends broke their heads on apb, I decided to focus on building a project that would give me the opportunity to go abroad and improve my languages. My project was to live in a family « au pair », then I heard about civic service. My main goal is to take flight, why not invest me to provide help to a charity? I wanted at all costs to take a sabbatical year to discover this world, to disregard prejudices and to have this openness of mind.

It is necessary to know how to integrate as well with the sporting customs of the country and the city. Ice hockey is the number one sport in this country. So I went to see a confrontation between these two teams with Maya and Florian to familiarize us with this sport which is almost unknown to us.

[/showhide]

Prev Post Next Post