Ma première expérience d’animation :)

4 mai 2020Nadia Etienne

         Dans le cadre de ma mission de service civique, je fais partie du  programme « Mission Energie » de sensibilisation aux économies d’énergies de la Fondation GoodPlanet en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement. Nous sommes un groupe de 10 volontaires. La mission « Energie » propose de développer une approche interactive, ludique et pratique pour des jeunes de 6 à 18 ans ainsi que leurs familles. Ce projet d’ampleur national s’appuie sur le développement d’outils innovants permettant aux plus jeunes une véritable mise en pratique pour comprendre comment fonctionne l’énergie consommée par l’homme. Parmi ces outils il existe : une plateforme numérique, des escapes Game au Domaine de Longchamp à Paris, une mallette pédagogique comportant différentes activités, et le « bus Mission Energie » qui sillonnera la France du 17 février au 27 juin en terminant son parcours par Orléans.

Maurine et moi autant que volontaires au sein de La Ressource AAA, avons été formés pour utiliser la mallette et devenir ainsi, ambassadrices GoodPlanet de la Mission Energie !

Nous avons animé deux ateliers de la mallette au cours du stage des « ROIS DE LA BRICOLE » qui a accueilli six enfants de 6 à 11 ans sur une durée de 3 jours. Le stage des « Rois et des Reines de la Bricole » vise à sensibiliser les enfants au réemploi, au bricolage, et éco gestes. Une matinée a été dédiée pour l’animation GoodPlanet.

  • Dans un premier temps, on a animé le « Puzzle Géant » qui porte sur les différentes sources, la transformation, le transport et la consommation des énergies utilisées par l’homme, et sur les différences entre les énergies fossiles et les énergies renouvelables.
    Les pièces du puzzle avaient été dissimulées dans tous l’atelier et les enfants ont dû les retrouver (moins les pièces marquées « Mission Energie »). Ils ont réalisé ensemble le puzzle au sol. Une fois le thème du puzzle identifié par les enfants, on a remis les deux dernières pièces et nous avons entamé un dialogue avec eux autour du puzzle, avec l’aide des cartes de l’atelier « à la découverte de l’énergie». Le dialogue a permis de mettre en évidence les éléments abordés sur le puzzle et de faciliter la compréhension de ce système énergétique complexe. Cette activité a amené les enfants à réfléchir ensemble autour de l’omniprésence de l’énergie dans leurs vies et de sa nécessaire utilisation pour toutes leurs activités quotidiennes. Ils ont pu découvrir ou approfondir leurs connaissances sur les principales formes et modes de productions existant.

      Avant de démarrer la seconde activité, les enfants ont pris un temps en extérieur en s’amusant, sur une trottinette, en jouant au ballon et en s’exprimant en plein air.
        Ensuite, on a créé un petit jeu pour préparer les enfants à la deuxième activité autour du Wattmètre. Tous les objets qui allaient être testés avaient été cachés sous un drap. Les enfants disposaient d’un petit instant pour les mémoriser avant qu’on les cache avec un drap, demande aux enfants de fermer les yeux et enlève un ou deux objets. Les enfants devaient ensuite deviner l’objet qui avait été enlevé. C’était un jeu très amusant et motivant pour eux, qui leur a aussi donné l’occasion de découvrir les noms des différents objets utilisés pendant le stage.

Ces objets ont ensuite, été utilisés pour l’activité du Wattmètre « les petits explorateurs de l’énergie ». Les enfants ont d’abord estimé par l’intermédiaire de papiers de couleurs (rouge, orange, bleu) la puissance de consommation des objets selon eux. Ils ont ensuite branché les objets sur le Wattmètre pour prendre la mesure de la puissance électrique (Watt) des différents objets, du quotidien ou utilisés pendant le stage (bouilloire, pyrograveur, aspirateur…), pour observer les différences de consommation. Ils ont par la suite hiérarchisé pyramidalement les objets par puissance de consommation (haute, moyenne, basse consommation ou pas de consommation) en fonction du résultat. Une surprise générale a été observée envers la bouilloire qui avait été estimée comme un objet de basse consommation et qui s’est avérée être à la première place de la pyramide. Cette activité avait comme but d’encourager les enfants à réfléchir sur la puissance de consommation des objets qu’ils utilisent et sur la nécessité d’adopter de bonnes habitudes d’utilisations vis-à-vis de ces derniers pour réduire la consommation énergétique.

Bilan des animatrices :

        Cette animation était la première expérience d’animation et de sensibilisation avec la mallette GoodPlanet. On a éprouvé des difficultés :
– pour garder l’attention de tous les enfants en même temps ;
– par rapport au contexte, les enfants étaient en vacances et les activités proposées par la mallette s’apparentaient pour eux à un contenu scolaire « on a déjà fait ce genre de trucs à l’école » ;
– pour gérer les impatiences des enfants à vouloir tous brancher les objets en même temps dans la deuxième activité ;
– On a pris conscience de l’importance d’être soi-même bien informé pour expliquer simplement la transformation et la transportation des énergies, la différence entre l’énergie fossile et renouvelable, ce que signifie la puissance Watt, etc. Elles ont notamment éprouvé des difficultés pour adapter les termes scientifiques concernant la transformation de l’énergie.

Prev Post Next Post