Blog post

Un jour, une histoire !

6 février 2018Hassane Seibou

Cela fait exactement 109 jours que j’ai décidé de quitter tout ce qui m’était familier et rassurant pour vivre quelque chose de nouveau et déboussolant.
Et c’est en écrivant ce 4 eme article que je réalise que je suis déjà à la moitié de mon expérience ici.
Je suis maintenant très bien installée dans ma vie en Allemagne malgré un manque quotidien de ma famille et de mon pays.
Cependant, entendre de l’allemand ne me gêne plus du tout, mon cerveau a fini par s’y habituer.
La seule chose qui ne change pas c’est quand je fais mes courses. Cela reste toujours une sacré aventure pour moi.
Au niveau de mon travail, j’ai présenté la semaine dernière mon pays et ses coutumes. A ma plus grande surprise, les enfants étaient déjà bien informés sur nombreuses d’entre elles.
Depuis 2 jours, je suis également sur un projet de livre. On vient tout juste de le débuter et les petits s’investissent déjà beaucoup.

Parfois, j’ai quand même quelques difficultés à m’imposer avec certains d’entre eux, mais je peux compter sur l’appui de mes collègues pour me soutenir et arranger la situation.

Les jours défilent les uns à la suite des autres, et même si parfois certaines journées sont un peu dures moralement, je ne regrette pas d’être partie à la rencontre de ce pays et de ces merveilleuses personnes… je sais que je rentrerai avec quelque chose en plus, au fond de moi…

Andrea

One day, a story!

It’s been exactly 109 days since I decided to leave everything I was familiar and reassuring to experience something new and confusing.
And it is while writing this 4th report that I realize that I am already at half of my experience here. I am now very well settled in my life in Germany despite a daily lack of my family and my country.
However, hearing German does not bother me at all, my brain has gotten used to it. The only thing that does not change is when I’m shopping. It’s still a hell of an adventure for me.
At the level of my work I presented last week my country and its customs. To my surprise, the children were already well informed about many of them.
Since 2 days I am also on a book project. We have just started it and the little ones are already investing a lot. Sometimes I still have some difficulties to impose myself with some of them,
But I can count on the support of my colleagues to support me and fix the situation.

The days pass by one another, and even if sometimes some days are a bit morally hard, I do not regret to have gone to meet this country and these wonderful people. Because I know that I would go back with something more in the back of me.

Andrea

Prev Post Next Post