Très belle année 2018 !

4 février 2018
Blog post

Pendant le mois de décembre je n’ai pas vu le temps passer. Au début du mois j’étais trop occupée à acheter des cadeaux pour mes proches dans les petits magasins orléanais et à préparer le dernier café linguistique de l’année « les blabla hours spécial Noël ». Là, on était quatorze jeunes de toutes nationalités à échanger autour de nos traditions de Noël et – pour ceux qui ne fêtent pas Noël – autour des grandes fêtes de leur cultures en anglais, français, espagnol et allemand. En plus, je suis intervenue une sensibilisation à l’interculturalité qu’on a mise en place au lycée agricole à Blois pour tous les référents des lycées agricoles de la Région Centre-Val de Loire. Pour moi, le temps fort était le jeu de l’Albatros, que j’ai animé avec Hassane. Nous étions déguisés en couple originaire d’une autre planète pour simuler la rencontre avec une culture complètement différente de la nôtre.

Bien sûr, on a partout parlé des différences du temps de Noël entre les pays et les cultures. De mon côté, la variété des biscuits de Noël et les festivités de l’avent qu’on pratique beaucoup en Allemagne, m’ont manqué un peu en France. Mais l’illumination de la cathédrale pendant la soirée, le concert de Noël de l’orchestre symphonique et le temps passé au marché de Noël orléanais avec mes copines sur la grande roue et devant les stands de vin blanc chaud et de churros délicieux l’ont complètement compensé!

Après, je suis partie en Allemagne, où j’ai passé une dizaine de jours merveilleux avec ma famille et je suis repartie le trente pour fêter le Nouvel An et les Trois Rois Mages à Orléans avec des copines. Chaque fois onze heures en bus entre Paris et Brême, chaque fois la valise remplie de cadeaux, chaque fois un peu mélancolique et pleine de joie anticipée en même temps. A mon avis, c’est juste comme il faut.

Maintenant, c’est la première semaine de l’année 2018 et la seule chose qui me fait rappeler qu’un mois entier a passé est la Loire, elle a énormément monté et a déjà avalé le petit quai qui se trouve (-ait) entre les deux rives du fleuve. C’est ainsi, il n’y a qu’à accepter qu’on est vraiment déjà en 2018, je souhaite à tout le monde une très bonne année ! Une année pleine de voyages, de nouvelles rencontres, de solidarité, d’innovation et d’engagement ! Aux nouveaux défis !

 

English version
To a wonderful year 2018!

In december, the time flew by without me even noticing it. At the beginning of the month, I was way too busy buying presents for my loved ones in the authentic little shops of Orléans and preparing the last language café of the year the « blabla hours Christmas special «. There, we were fourteen young people of all origins to come together and exchange about our Christmas traditions and – for those who don’t celebrate Christmas – about the important festivities in their cultures in French, English, Spanish and German. In a workshop at the agricultural lycée in Blois, I largely contributed to training the head boys and head girls of all the agricultural lycées of Central France for interculturality. My personal highlight was an activity called « The people of Albatros » where Hassane and I were disguised as extraterrestrials and welcomed the trainees on our planet to simulate the culture shock.

Evidently, as volunteers from abroad, we were asked about how we experienced Christmas time in France everywhere we went. Personally, I realised how much I love the variety of Christmas biscuits and the advent festivities we have in Germany and I started to miss them in France. However, the illumination of the Cathedral in the late afternoon, the Christmas concert of the symphonic orchestra and the time spent on the ferry wheel and in front of the booths of delicious hot white wine and churros on the Christmas market with my friends completely made up for it.

Afterwards, I left for Germany where I spent ten amazing days in the company of my family and my closest friends, then I reparted for France the 30th of December to spend New Year’s Eve and Epiphany with my friends in Orléans. Each time eleven hours on the bus between Paris and Bremen, each time my luggage filled with presents and each time a little sad and full of pleasant anticipation at the same time. Just how it should be.

Now, it’s already the second week of January and the only thing that reminds me of how much time has really passed since my last entry is the river Loire which has risen so much, that it has already swallowed the little stone pathway between the two riversides. As there is hence no other way than to accept that it is really 2018 already I wish you all a very happy new year ! To a year full of travel, of new encounters, of solidarity, of innovation and active citizenship. To new challenges !

Prev Post Next Post