« Květná Zahrada »

1 février 2020Nadia Etienne

Ahoj ! Après maintenant 3 mois au sein de la ferme de Květná, en République Tchèque, il est temps de satisfaire votre curiosité et d’en dresser son portrait. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne s’agit pas d’une banale ferme d’élevage mais d’une véritable organisation sociale !

Mais commençons par le commencement. Květná zahrada (traduisons « le jardin de Květná ») est une ferme d’élevage et de production animale qui possède une grande diversité d’animaux : vaches, chèvres, moutons, cochons, volailles mais aussi chevaux, lapins et des oiseaux d’ornement que l’on peut entendre gazouiller dès l’aube. Tous sont fidèlement protégés par les chiens de garde Nicky et Hariša pendant que les chats s’occupent des rongeurs indésirables lotis dans la paille. Certains chevaux font du débardage en forêt (= transport de bois dans des zones inaccessibles par les machines) ; le lait de vache et de chèvre est transformé et vendu dans la fromagerie de la ferme avec d’autres produits fermiers. Bien que n’ayant pas de verger, la structure peut produire du jus ou des fruits secs pour des clients.

Un pôle de l’enceinte est aménagé pour héberger des touristes et un autre, plus social, accueille en internat des enfants dans un contexte familial difficile. Ces jeunes aident à la ferme après l’école et sont suivis par une éducatrice.
Et ce n’est pas tout ! Des jeunes de 18 à 26 ans en condition de vie difficile, sans diplôme, défavorisés socialement, etc.. sont suivis par des travailleurs sociaux de l’organisation qui leur fournissent un travail provisoire à la ferme s’ils n’en ont pas et les aident à devenir plus autonomes professionnellement et personnellement. Un logement dans la « maison de transition de Květná » leur est proposé le temps de leur progression.
La ferme propose aussi un service de restauration, permettant de nourrir les employés mais aussi d’apporter des repas aux personnes âgées du village et aux militaires d’une base à proximité.

Enfin, la ville la plus proche étant à plusieurs kilomètres, Květná zahrada a ouvert une épicerie de proximité sur la place du village.

Pour ma part, au sein de cette gigantesque structure sociale, après avoir longuement travaillé avec les chevaux je m’investis dorénavant dans de multiples activités, à la fois au sein de la ferme et à l’extérieur.
Par exemple, deux jours par semaine, j’assiste 2 éducatrices dans une école / garderie en forêt, nommée « Forest kindergarten ». Cette école buissonnière au plus proche de la nature et installée dans un petit chalet, propose une pédagogie différente des modèles classiques pour un maximum de 15 enfants, âgés de 3 à 7ans. Je m’occupe de surveiller, d’aider et d’accompagner les enfants dans leur quotidien et j’apporte un soutien aux éducatrices. Par exemple, j’aide les enfants à s’habiller pour affronter les températures extérieures – bien inférieures à 0°C ! -, je vais chercher le repas du midi à 500m du chalet et je m’occupe du feu intérieur et parfois extérieur.
Cette activité avec des tout petits me permet d’apprendre à connaître ce public, et c’est un bon entraînement de révision des mots de base en tchèque (couleurs, vêtements,..) !

Ainsi, avec le panel d’actions mené par la ferme de Květná et les opportunités à proximité, je ne m’ennuie pas ici en République Tchèque. Et je profite de mon temps libre pour découvrir les trésors de ce pays et voyager..
Enfin.. je vous raconterais ça dans mon prochain article !

Uvidíme se brzy (à bientôt) !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Prev Post Next Post