Une journée à Jerada

1 mars 2020Nadia Etienne

Dans le cadre du programme partenaires en changement ALCI organisait une formation Régionale sur le thème de la « budgétisation participative : un mécanisme de formation ».
Etant à plus de 4h de route de Fès, nous sommes partis le vendredi soir en direction d’Oujda, pour y passer la nuit. Après plusieurs heurs de voiture et une petite sieste, nous arrivons à Oujda de nuit, où nous visitons en voiture. Après avoir mangé nous nous rendons à la résidence de l’ONE pour passer la nuit.
Nous partons à 7h le samedi matin en direction de Jerada. Arrivés nous prenons un petit déjeuné typique, avec de la soupe et des nanes au kiri, il faut s’accrocher !

De là on m’explique que Jerada est une ancienne ville minière, une des villes les plus riches à l’époque, mais une des plus pauvres maintenant, car les mines ne sont plus exploitées et sont fermées, il n’y a donc plus aucunes sources d’économie. Ceci explique cela !
Nous arrivons à la maison des jeunes pour nous installer et attendre les premières personnes. Face à nous, il y a une grande montagne noire, on m’explique que ce n’est pas une montagne naturelle, mais une des montagnes de charbon qu’il reste, c’est impressionnant et en même temps choquant ! En plus de cela, avec le soleil, le charbon se consume, ce qui engendre de la fumé qui avec le vent peut venir directement sur la ville et donc la population.

Mais pas le temps de trop s’attarder, les gens sont adorables et la formation va commencer.

A la fin de cette formation tout le monde est convié à partager le repas, au menu soupe, Tajine et fruits. Sans doute le meilleur tajine depuis mon arrivée au Maroc !

Ensuite et après avoir réparé la voiture (la batterie avait lâché arrivé à Jerada), nous sommes partis en direction d’une fête qui avait lieu dans une ville a côté, ou un salon des coopératives était organisé. C’était très enrichissant de voir tout l’artisanat Marocain et leur façon de faire !

A la suite de ça nous voilà repartis en direction de Fès, avec en sortant des villes le paysage de plusieurs montagnes de charbon.

Prev Post Next Post