On protège seulement ce qu’on aime et on aime seulement ce qu’on connait

19 décembre 2019Charlotte Bourillon

C’est le 7 décembre 2019, 7heures du matin et le soleil ne va pas tarder. On arrive à la Place Marechal Leclerc, à La Riche, à 7h45 pour commencer à préparer notre journée. Il pleut et il fait froid. Mme Bouché arrive avec son mari. Ils commencent à mettre en place leurs affaires : les tables, les boites, les cahiers et tout ce qu’ils ont à vendre ce jour-là. La lumière a commencé à s’allumer au dehors du centre social. Je suis rentrée à la Médiathèque et j’ai commencé, moi-même, à préparer mes affaires. J’ai préparé la tombola, les cadeaux pour les gens, les petits drapeaux pour représenter les plats typiques du Portugal et de l’Algérie. J’ai mis en place mon ordinateur,  j’ai connecté les câbles avec la télé et les enceintes et j’ai fait passer le diaporama que j’avais préparé en avance. Après, j’ai exposé toutes les photos avec les légendes respectives, traduites en 4 langues différentes.

À 11 heures, les cloches de l’église ont sonné. J’étais prête. Les enfants sont sortis du spectacle et le Marché de Noël de La Riche de l’an 2019 a commencé. Depuis deux cafés j’étais préparée pour relever des défis mais, en fait, j’avais peur de ne pas pouvoir parler aux gens, de ne pas réussir à partager l’importance de l’interculturalité et ce en quoi je crois vraiment, qu’un monde plus juste a besoin de plus de compassion. Joel Sartore a dit qu’on aime seulement ce qu’on connait. Sûrement, nous ne protégeons que ce que nous aimons et nous aimons seulement ce que nous connaissons. À mon avis, nous devons nous protéger mutuellement. Donc, il faut apprendre, découvrir, partager, débattre, enfin, connaître.

C’était le 7 décembre 2019. Ma tombola a durée jusqu’à 17heures. Il ne faisait pas trop froid. Et plein de monde est venu pour voir ce qu’était ce petit événement : « Noël Interculturel ». À la fin, je ne savais pas avec combien de personnes j’avais vraiment parlé. On a réussi pour l’instant. En tout cas, je pense que la grande victoire de notre époque sera seulement réalisée le jour où nous serons prêts à accueillir et, surtout, à protéger.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Prev Post