Mon expérience au sein de GO EUROPE !

1 février 2020Nadia Etienne

Cela fait maintenant quatre mois que je suis arrivée à Magdeburg, en Allemagne. Durant les deux premiers mois, avec Simon, nous avons travaillé notre présentation de la France. En effet, GOEUROPE! organisera des séminaires dans des écoles (lycée, collège et primaire) en Saxe-Anhalt afin que nous puissions présenter notre travail.
Etant donné que nous avons trois « cibles » différentes, nous avons deux présentations différentes afin de s’adapter au mieux aux élèves. Effectivement, la présentation est la même pour les collégiens et les lycéens, il y a beaucoup d’informations qui peuvent les intéresser sur la France, les possibilités de départ, les projets qui leur sont accessibles ainsi que l’organisme qu’ils peuvent contacter s’ils sont intéressés. Quant à la présentation pour les enfants de primaire, nous avons opté pour une approche ludique afin de les divertir tout en leur apprenant des choses sur la France.
Notre travail consiste donc à trouver des informations relatives aux départ en Europe mais également des informations sur la France, qui peuvent être intéressantes, tout en les présentant d’une manière divertissante où il y aura des interactions.

 

Ma deuxième mission est réalisée avec Simon, Oleg et Sasha, deux autres volontaires venant d’Ukraine. Elle consiste à mener un projet sur deux mois où l’on managera quinze volontaires de 18 à 30 ans. Durant ces deux mois, ils devront organiser des workshops et des évènements sur différents thèmes ; ils découvriront et aideront les maisons multigénérationnelles en Saxe-Anhalt et ils aideront à certaines tâches dans notre maison multigénérationnelle : la Villa. Pour la réalisation de ce projet, nous avons fait un appel sur plusieurs groupes sur Facebook avec une affiche que l’on a réalisé et un questionnaire où l’on a l’identité de la personne et où l’on détermine sa motivation. Après les vacances de Noël, nous avons reçu 216 candidatures : on les a étudiés ; présélectionnés selon différents critères pour un entretien Skype ; et selon l’entretien, on en a accepté ou refusé pour qu’ils fassent partie du projet.


Pour ces deux projets, il faut compter beaucoup d’heures de travail mais ça ne me dérange pas car je suis tellement impliquée, que ça me tient à cœur de faire les choses biens. De plus, c’est un travail d’équipe donc il est important de travailler autant que ses collègues pour une question de respect. Ces deux projets m’ont beaucoup aidé dans le choix de mon orientation à la rentrée prochaine.

Prev Post Next Post