Ceuta, enclave espagnole au Maroc

30 mars 2020Nadia Etienne

Le week-end du 17 au 19 janvier nous nous sommes rendus à Ceuta (moi et Zoé l’autre volontaire en service civique à Fès).

Sur le chemin nous nous sommes arrêtés à Tétouan (car les bus ne vont pas plus loin et pour rejoindre la frontière il faut prendre un taxi). Bon Tétouan n’est pas forcément une ville du Maroc à visiter selon moi car malgré le fait que la médina soit très jolie il n’y a pas grand-chose d’autre à faire.

Après avoir visité Tétouan le vendredi après-midi et y avoir passé la nuit, nous avons pris un taxi direction la frontière, où là nous avons dû marcher quelques centaines de mètres dans un no man’s land (entre la frontière marocaine et espagnole).

Malheureusement point négatif c’est qu’il y a beaucoup de contrebande à Ceuta avec beaucoup de personnes qui font des aller-retour juste pour faire rentrer des objets illégalement dans le Maroc. Même en connaissant le phénomène c’est assez impressionnant de voir toutes ces personnes se scotcher des paquets contre leur corps ou alors essayer de faire passer par tous les moyens des objets au Maroc illégalement.

Après avoir passé la frontière, nous avons pu visiter Ceuta qui est vraiment une très belle ville au bord de la mer, avec des anciens remparts, une cathédrale magnifique, et un centre ville avec pleins de magasins et de restaurants.

Franchement cela fait beaucoup de bien de retrouver un peu un mode de vie européen et comme la ville est vraiment très jolie se balader sur le bord de mer est vraiment très agréable.

Prev Post Next Post