Cours de français pour tous les âges !

30 mars 2020Nadia Etienne

Parmi mes missions en République Tchèque, j’ai l’opportunité 1 à 2 fois par mois d’apporter ma contribution lors de cours de français donnés au lycée (« Gymnázium » en tchèque) de Svitavy.

Ce « lycée » est en réalité un établissement scolaire accueillant également des maternelles et des collégiens, mais le système éducatif étant différent je ne rentrerai pas dans les détails..

J’accompagne Jiřina, professeure de français dans 3 classes de l’établissement. Ces classes, de 15 à 25 élèves, ont une moyenne d’âge de 12, 15 et 18 ans. Je leur propose chaque fois un cours de 45min sur le même thème, mais je m’adapte en fonction de leur âge, donc de leur niveau de français. Jiřina s’occupe de la traduction pour les plus jeunes, mais les lycéens passant leur baccalauréat (« maturita ») cette année ont une bonne compréhension orale.

J’ai pu parler de l’Histoire de France (cela fait partie de leur programme scolaire) et des festivités (Fête nationale, Pâques, Noël,..) et échanger avec les élèves quant aux différences dans nos traditions. Je proposerai prochainement un atelier cuisine thème « galette des Rois » (oui, avec un peu de retard mais ils ne connaissent pas cette tradition typiquement française leur, je veux donc leur faire découvrir ce dessert !). Les élèves peuvent réaliser des activités manuelles, créatives certains après-midis au sein du Gymnázium, c’est pourquoi il est facile de proposer ce genre d’activité là-bas.

Affiche promotion du français dans le Gymnázium

En plus des cours ponctuels au Gymnázium, je propose tous les mardis soirs à la ferme un cours de français pour des villageois curieux de ce pays que l’Histoire a lié au leur depuis des siècles. La seule condition étant de parler anglais pour que tout le monde puisse discuter et se comprendre, c’est donc un cours où 3 langues se mêlent parfois !

Ces soirées sont plus personnalisées avec 3 à 5 adultes et une moyenne d’âge d’environ 30-40 ans (sans compter les bambins qui les accompagnent). Nos échanges sont donc riches, conviviaux et chaque séance s’accompagne de dégustations tchèques, ou françaises à l’occasion. De quoi passer un bon moment, d’autant plus si un verre de vin s’invite ! (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé bien sûr.)

 

C’est aussi un moment important pour moi car les occasions de discuter sont parfois rares durant la semaine, comme peu de gens parlent anglais. C’est pourquoi, si être « professeur » pour des personnes plus âgées que moi peut sembler un peu étrange voire amusant, j’apprends en réalité beaucoup de choses sur le mode de vie en République Tchèque, la culture, l’Histoire,.. et j’aime ces instants privilégiés qui nous permettent ensemble de tisser des liens.

Enfin, ce que j’aime dans le fait « d’enseigner » le français, c’est que j’en apprends aussi sur ma propre langue. Notamment avec ses nuances, ses tonalités, détails qu’on ne remarque pas quand on baigne dans sa langue natale.. mais qui ressortent comme une évidence face à des apprenants qui ont du mal à distinguer par exemple les sons « an » / « un », « e » / « é ». Cela demande un entraînement, et j’apprends aussi ces nuances avec le tchèque car beaucoup de mots ont un « h »qui se prononce, d’autres possèdent peu voire pas de voyelle !

 

VOUS VOULEZ ESSAYER ?

 

→ Voici une phrase tchèque connue, sans réel sens mais permettant de s’entraîner à une bonne prononciation (signification : « Enfonce ton doigt dans ton cou ») :

 

 Strč prst skrz krk.

.. A vous de jouer !

Pour info, le « č » se prononce « tch ».

Prev Post Next Post